Convention sur la diversité biologique

Objectifs

Article 1 :

Les objectifs de cette convention, dont la réalisation sera conforme à ses dispositions pertinentes, sont la conservation de la diversité biologique, l’utilisation durable de ses éléments et le partage juste et équitable de ses avantages découlant de l’exploitation des ressources génétiques. Cela sera accomplie, notamment grâce à un accès satisfaisant aux ressources génétiques et à un transfert approprié des techniques pertinentes, compte tenu de tous les droits sur ces ressources et aux techniques, et grâce à un financement adéquat.

Convention sur la diversité biologique

Programmes thématiques et questions transectorielles

La Convention sur la diversité biologique comprend sept programmes de travail thématiques que voici : la biodiversité agricole; la diversité biologique des terres sèches et subhumides; la diversité biologique des forêts; la diversité biologique des eaux intérieures; la biodiversité insulaire; la biodiversité marine et côtière et la biodiversité des montagnes. Chaque programme établit les mesures nécessaires afin d’atteindre les objectifs de la Convention dans chacun des biomes. La mise en œuvre des programmes de travail dépend des contributions de tous les ordres de gouvernement, du secteur privé et d’autres organisations pertinentes.

De nombreuses questions transectorielles pertinentes à tous les programmes thématiques ont entraîné l’élaboration d’un certain nombre de principes, de lignes directrices et d’autres outils qui favorisent la mise en œuvre de la Convention. Parmi ces questions transectorielles, notons : biodiversité et développement; changements climatiques et biodiversité; communication, éducation et sensibilisation du public; économie, commerce et mesures d’incitation; approche écosystémique; égalité des sexes et biodiversité; stratégie mondiale pour la conservation des plantes; initiative taxonomique mondiale; évaluation d’impacts; identification, surveillance, indicateurs et évaluations; espèces exotiques envahissantes; responsabilité et réparation ­– Art. 14(2); aires protégées; utilisation durable de la biodiversité; tourisme et biodiversité; connaissances traditionnelles, innovations et pratiques – Art. 8(j); transfert de technologie et coopération.