Intendance

État et tendances
bonne participation du public; augmentation du nombre et de la portée des projets
Sain, s’améliore lentement ou modérément
efficacité mal évaluée et données limitées; tendances claires là où il y a des données

Fiabilité de la constatation moyenne

CONSTATATION CLÉ 9. Les activités d'intendance au Canada, qu'il s'agisse du nombre et du type d'initiatives ou des taux de participation, sont à la hausse. L'efficacité d'ensemble de ces activités en ce qui a trait à la préservation et à l'amélioration de la biodiversité et de la santé des écosystèmes n'a pas été entièrement évaluée.

Cette constatation clé est divisée en quatre parties :

On entend par intendance une gestion responsable des terres et de l'eau afin d'en préserver les valeurs et les services pour les générations futures. Les initiatives d'intendance musclées sont fondées sur des principes écologiques et comprennent des engagements à long terme. Elles misent sur de forts liens entre les gens et leur patrimoine naturel, et comprennent un vaste éventail de stratégies. L'intendance est importante car bien que les aires protégées soient l'aspect le plus visible de la conservation des écosystèmes, elles ne représentent qu'une petite fraction du paysage terrestre et marin. Vu la pression constante sur les terres et les océans, des outils de conservation efficaces qui favorisent de bonnes pratiques d'intendance sont déterminants pour garantir la viabilité et la durabilité des écosystèmes à long terme. L'intendance contribue aussi à l'économie en créant des emplois et des entreprises viables.

Bien que l'intendance ne soit pas une nouvelle notion, elle s'est grandement popularisée depuis les années 19801. Il existe maintenant plus de mille groupes d'intendance de l'environnement et plus d'un million de personnes au Canada2 qui participent à des milliers d'initiatives sur des terres privées et publiques. Ces initiatives vont des petits projets communautaires locaux aux programmes pilotés par des sociétés, des organisations non gouvernementales de l'environnement et l'ensemble des ordres de gouvernement. Depuis les dix dernières années, l'importance de l'intendance en matière de durabilité à long terme est de plus en plus reconnue et se traduit par des politiques et des pratiques1, 2. Un bon exemple est le Programme d'intendance du Canada3, qui a été sanctionné en 2002 par les ministres des ressources du Canada.

Il n'existe aucun ensemble de données nationales exhaustif sur les activités en matière d'intendance au Canada ni d'analyse globale des tendances sur le succès d'ensemble remporté sur le plan de la conservation de la biodiversité. Cette constatation clé donne des exemples tirés du large spectre des initiatives en matière d'intendance afin de démontrer que l'intendance prend de l'ampleur. Une meilleure surveillance des activités d'intendance est nécessaire pour déterminer leur réussite.

Aperçu des constatations clés